Who's Who Art Club International

Who's Who Art Club International
Artiste Membre

mardi 30 mai 2017

Voltaire

 21 novembre 1694 - 30 mai 1778

Ce qui me rapproche de François-Marie Arouet, dit

Voltaire :

« La plupart des hommes sont comme la pierre d'aimant : ils ont un côté qui repousse et un autre qui attire. »

« Dans tous les temps, et dans tous les pays, et dans tous les genres, le mauvais fourmille, et le bon est rare. »

« Tel est le fanatisme : c'est un monstre sans cœur, sans yeux et sans oreilles. Il ose se dire le fils de la religion. »

« Notre existence est un point, notre durée un instant, notre globe un atome. À peine a-t-on commencé à s'instruire un peu que la mort arrive avant qu'on ait de l'expérience. »

 « Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères, qu'ils aient en horreur la tyrannie exercée sur les âmes... »

Recherche associée : 


Résumé :

On sait tout de Candide, sauf une chose : quel rapport l'auteur avait-il avec ses personnages ? Les a-t-il imaginés ou connus ? A-t-il partagé certaines de leurs aventures ? Est-il caché dans un coin du roman pour les observer ? Ce regard que Voltaire pouvait porter de l'intérieur sur sa création, c'est justement celui qu'au-delà des connaissances acquises, on a eu l'audace de tenter de porter sur Candide. Cette édition change l'interprétation du plus étudié, mais aussi du plus secret des contes voltairiens. Il s'y présente de façon nouvelle. Ce n'est plus seulement, comme on l'a dit, un "catalogue de tous les malheurs humains", mis au service d'une campagne "philosophique" contre la doctrine de la providence. C'est, dans sa genèse et dans sa structure, un voyage sentimental au pays de la mémoire.


Recherche associé :




Il faut se rendre à ce palais magique
Où les beaux vers, la danse, la musique,
L'art de tromper les yeux par les couleurs,
L'art plus heureux de séduire les coeurs,
De cent plaisirs font un plaisir unique.
Il va siffler quelque opéra nouveau,
Ou, malgré lui, court admirer Rameau. 
Allons souper. Que ces brillants services, 
Que ces ragoûts ont pour moi de délices ! 
Qu'un cuisinier est un mortel divin ! 
Chloris, Églé, me versent de leur main 
D'un vin d'Aï dont la mousse pressée, 
De la bouteille avec force élancée, 
Comme un éclair fait voler le bouchon ; 
Il part, on rit; il frappe le plafond. 
De ce vin frais l'écume pétillante 
De nos Français est l'image brillante. 
Le lendemain donne d'autres désirs, 
D'autres soupers, et de nouveaux plaisirs.

(Le Mondain, satires, 1736)



Ils sont nés un 30 mai : Felix Arnaudin (1841), Luis Rego (1943), Devendra Banhart (1981), ….
Ils nous ont quittés un 30 mai : Andrea Lanzani (1712), François Boucher (1770), Michel Simon (1975),  Etienne Roda-Gil (2004), Hermann Geyer (2016), …

Sun Ra

22 mai 1914 - 30 mai 1993

Ce qui me rapproche de Sun Ra :

« I'm playing dark history. It's beyond black. I'm dealing with the dark things of the cosmos. » "Space is the Place" (1974)

« I'm not a minister, I'm not a philosopher, I'm not a politician, I'm in another category. »

« What I'm dealing with is so vast and great that it can't be called the truth. It's above the truth. »

« I see people as they really are from a pure point of view. »

« Music is a language, you see, a universal language. »

« The world is in such a bad condition that if they don't find what you call a redeemer, every man, woman and child on this planet will be eliminated. »

« I use music as a medium to talk to people. »

« A world is in danger, this planet is in great danger ! »

Ce portrait sera pour 

Son hommage :

lundi 29 mai 2017

Jeff Buckley

17 novembre 1966  -  29 mai 1997

Jeff Buckley had an ethereal voice and an incredible vocal range. He was a tenor capable of reaching a falsetto*pitch. A tenor’s range in the bass clef spans middle C to high F. Jeff’s actual range was four octaves.

Ce qui me rapproche de Jeff  Buckley :

« Music was like my first real toy. I was an only child for a while, and I was alone a lot of the time - and I liked it. I still like being alone. »

« Words are really beautiful, but they're limited. Words are very male, very structured. But the voice is the netherworld, the darkness, where there's nothing to hang onto. The voice comes from a part of you that just knows and expresses and is. »

« I just want to be a guy with a guitar. »

« I want to be ripped apart by music. I want it to be something that feeds and replenishes, or that totally sucks the life out of you. I want to be dashed against the rocks. »


Ils sont nés un 29 mai : Isaac Albéniz (1860), Iannis Xenakis (1922), Louis Velle (1926), Gary Brooker (1945), Pascal Dusapin (1955), Noël Gallagher (1967),  …

Denis Hopper nous a quitté le 29 mai  2010, …

samedi 27 mai 2017

Niccolo Paganini

 27 octobre 1782 27 mai 1840


Une citation :


Caprice No. 1 and 2


Recherche associée :


David Garrett (Niccolo Paganini) : 

Caprice 24 [The Devil'sViolinist]


Ce portrait sera pour Didier Lockwood.

Sa dédicace :


Ils sont nés un 27 mai : Joachim Raff (1822), Georges Rouault (1871), Louis Durey (1888), Louis-Ferdinand Céline (1894), Vincent Price (1911), Ramsey Lewis (1935), Alain Souchon (1944), Bruce Cockburn (1945), Siouxie (1957),   ….

Ils nous ont quittés un 27 mai : Jean Calvin (1564), Robert Ripley (1949), Gilles Lefebvre (2001), Placide Gaboury (2012), …

lundi 22 mai 2017

Jules Renard

22 février 1864 - 22 mai 1910 

Ce qui me rapproche de Jules Renard :


"Il faut regarder la vérité en poète."

"Le savant généralise, l'artiste individualise."

"La vérité désenchante toujours. L'art est là pour la falsifier."

"J'aime la solitude, même quand je suis seul."

"Ce que je pense de Nietzsche? Il a bien des lettres inutiles dans son nom."

Ce portrait est pour


Jean-Louis Trintignant


Pour  Le Journal de Jules Renard mis en scène par JLT et Jean-Michel Ribes

« Un mauvais acteur. Les applaudissements le rendent pire. » Cinglante, la phrase résonne comme un avertissement aux spectateurs. Farceur, Jean-Louis Trintignant jongle avec les bons mots, et s’amuse des multiples facettes de son talent. Tour à tour espiègle, séducteur et mélancolique, il évoque les charmes des femmes d’antan, les frasques mondaines de la IIIe République, et la douleur atemporelle des deuils.


Son hommage :


Ils sont nés un 22 mai : Gérard de Nerval (1808), Hergé (1907), Guy Marchand (1937), Morrissey (1959), …

Ils nous ont quittés un 22 mai : Victor Hugo (1885), Mieczyslaw Horszowski (1993), Adolf Born (2016), George Wildman (2016), …