Who's Who Art Club International

Who's Who Art Club International
Artiste Membre

mardi 30 mai 2017

Voltaire

 21 novembre 1694 - 30 mai 1778

Ce qui me rapproche de François-Marie Arouet, dit

Voltaire :

« La plupart des hommes sont comme la pierre d'aimant : ils ont un côté qui repousse et un autre qui attire. »

« Dans tous les temps, et dans tous les pays, et dans tous les genres, le mauvais fourmille, et le bon est rare. »

« Tel est le fanatisme : c'est un monstre sans cœur, sans yeux et sans oreilles. Il ose se dire le fils de la religion. »

« Notre existence est un point, notre durée un instant, notre globe un atome. À peine a-t-on commencé à s'instruire un peu que la mort arrive avant qu'on ait de l'expérience. »

 « Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères, qu'ils aient en horreur la tyrannie exercée sur les âmes... »

Recherche associée : 


Résumé :

On sait tout de Candide, sauf une chose : quel rapport l'auteur avait-il avec ses personnages ? Les a-t-il imaginés ou connus ? A-t-il partagé certaines de leurs aventures ? Est-il caché dans un coin du roman pour les observer ? Ce regard que Voltaire pouvait porter de l'intérieur sur sa création, c'est justement celui qu'au-delà des connaissances acquises, on a eu l'audace de tenter de porter sur Candide. Cette édition change l'interprétation du plus étudié, mais aussi du plus secret des contes voltairiens. Il s'y présente de façon nouvelle. Ce n'est plus seulement, comme on l'a dit, un "catalogue de tous les malheurs humains", mis au service d'une campagne "philosophique" contre la doctrine de la providence. C'est, dans sa genèse et dans sa structure, un voyage sentimental au pays de la mémoire.


Recherche associé :




Il faut se rendre à ce palais magique
Où les beaux vers, la danse, la musique,
L'art de tromper les yeux par les couleurs,
L'art plus heureux de séduire les coeurs,
De cent plaisirs font un plaisir unique.
Il va siffler quelque opéra nouveau,
Ou, malgré lui, court admirer Rameau. 
Allons souper. Que ces brillants services, 
Que ces ragoûts ont pour moi de délices ! 
Qu'un cuisinier est un mortel divin ! 
Chloris, Églé, me versent de leur main 
D'un vin d'Aï dont la mousse pressée, 
De la bouteille avec force élancée, 
Comme un éclair fait voler le bouchon ; 
Il part, on rit; il frappe le plafond. 
De ce vin frais l'écume pétillante 
De nos Français est l'image brillante. 
Le lendemain donne d'autres désirs, 
D'autres soupers, et de nouveaux plaisirs.

(Le Mondain, satires, 1736)



Ils sont nés un 30 mai : Felix Arnaudin (1841), Luis Rego (1943), Devendra Banhart (1981), ….
Ils nous ont quittés un 30 mai : Andrea Lanzani (1712), François Boucher (1770), Michel Simon (1975),  Etienne Roda-Gil (2004), Hermann Geyer (2016), …

lundi 29 mai 2017

Jeff Buckley

17 novembre 1966  -  29 mai 1997

Jeff Buckley had an ethereal voice and an incredible vocal range. He was a tenor capable of reaching a falsetto*pitch. A tenor’s range in the bass clef spans middle C to high F. Jeff’s actual range was four octaves.

Ce qui me rapproche de Jeff  Buckley :

« Music was like my first real toy. I was an only child for a while, and I was alone a lot of the time - and I liked it. I still like being alone. »

« Words are really beautiful, but they're limited. Words are very male, very structured. But the voice is the netherworld, the darkness, where there's nothing to hang onto. The voice comes from a part of you that just knows and expresses and is. »

« I just want to be a guy with a guitar. »

« I want to be ripped apart by music. I want it to be something that feeds and replenishes, or that totally sucks the life out of you. I want to be dashed against the rocks. »


Ils sont nés un 29 mai : Isaac Albéniz (1860), Iannis Xenakis (1922), Louis Velle (1926), Gary Brooker (1945), Pascal Dusapin (1955), Noël Gallagher (1967),  …

Denis Hopper nous a quitté le 29 mai  2010, …

samedi 27 mai 2017

Niccolo Paganini

 27 octobre 1782 27 mai 1840


Une citation :


Caprice No. 1 and 2


Recherche associée :


David Garrett (Niccolo Paganini) : 

Caprice 24 [The Devil'sViolinist]


Ce portrait sera pour Didier Lockwood.

Sa dédicace :


Ils sont nés un 27 mai : Joachim Raff (1822), Georges Rouault (1871), Louis Durey (1888), Louis-Ferdinand Céline (1894), Vincent Price (1911), Ramsey Lewis (1935), Alain Souchon (1944), Bruce Cockburn (1945), Siouxie (1957),   ….

Ils nous ont quittés un 27 mai : Jean Calvin (1564), Robert Ripley (1949), Gilles Lefebvre (2001), Placide Gaboury (2012), …

vendredi 26 mai 2017

Moondog

26 mai 1916  -  8 sept. 1999

Son art ? Un trésor rare accessible à tous, aussi unique qu'universel. Sa vie ? Une odyssée solitaitre semée de rencontres - de Philip Glass à Charlie Parker, de Leonard Bernstein à Stephan Eicher.


Moondog - Lament I, "Bird's Lament"

J'ai offert ce portrait à :



dans le cadre de sa conférence :


et pour son livre :

Editions "Le mot et le reste"

A l'âge de 26 ans, Amaury découvre l'univers de Moondog :

« Pendant mon adolescence, je m’intéressais déjà énormément aux "obscurs", davantage dans les champs de la pop music certes, mais il y avait déjà l’idée de groupes et d’artistes souterrains, ce que Moondog incarne merveilleusement. J’avais un blog où je chroniquais les disques que je chinais (des choses comme le C.A. Quintet, les Gangsters Of Love, The Head Shop, les Pink Fairies ou les Twilights, des groupes que j’adore encore aujourd’hui et que je recommande chaudement d’ailleurs). C’était un peu sale et garage, psyché et bourré de fuzz et quand j’ai découvert Moondog – qui a essentiellement composé une musique très propre, ultra-mélodique et respectant les schémas de la musique classique (mais pas que !) – j’ai tout de suite été fasciné par le personnage tout entier, sorte de clochard céleste, viking aveugle qui composait des symphonies au milieu des rues de New York. Bien qu’éloigné de ce que j’écoutais alors, tout ce que j’entendais de lui me plaisait systématiquement, et pourtant l’œuvre est vaste comme tu le sais. Enfin, il y a évidemment le fait que très peu de personnes ne s’étaient encore attaquées au "cas Moondog" finalement, c’était donc diablement excitant à à peine 20 ans de se retrouver à farfouiller dans tout ça ; 83 années de vie improbable, 50 ans de composition, près de 1000 pièces, et des anecdotes à n’en plus finir ! »

Sa dédicace :



Ils sont nés un 26 mai : Edmond de Goncourt (1822), Vlado Perlemuter (1904), John Wayne (1907),Pierre Daninos (1913), Mick Ronson (1946), Francis Zegut (1953), Lenny Kravitz (1964), …

Ils nous ont quittés un 26 mai : Francis Carco (1958), Sydney Pollack (2008),  Joel Hastings (2016),

mardi 23 mai 2017

Roger Moore

14 octobre 1927 - 23 mai 2017

 Ce qui me rapproche de Roger Moore :


Lorsqu’il cite Bette Davis : “Vieillir, c’est pas pour les mauviettes.”

«  La Suisse »

« J’aime la Suisse parce que c’est  calme, ce n’est pas du tout show-business. Une fois par an, on nous demande de mettre une robe longue et un smoking. Ma femme met la robe et moi le smoking et on participe à une soirée caritative. [Il rit.] Sinon, la vie sociale est minime et cela me convient parfaitement. »

 «  La technologie »

« Je ne m’ennui pas du tout. Je passe la moitié de mon temps sur mon ordinateur et l’autre moitié sur la hotline pour tenter de comprendre pourquoi ça ne marche pas. Je pense que je suis leur meilleur client et que c’est grâce à moi que la filiale suisse reste à flot. »

« La mort »

« Non. je n'ai pas peur de la mort. Autrefois oui, surtout quand j’étais enfant. S’il y a un après, je suis assez curieux. Si Dieu existe, les choses vont bien se passer pour moi car je n’ai pas été un méchant homme, j’ai fait deux, trois choses dont je ne suis pas très fier, mais cela ne justifierait pas de m’envoyer au sous-sol. Et s’il n’y a rien, il n’y a rien. C’est un livre dont personne ne connaît la dernière page. »

« L'homme invisible »

« Pour rester dans les héros, j’aimerais jouer l’Homme invisible, car je n’aurais absolument rien à faire ! »

Dans sa bibliographie :
« Mémoires », de Roger Mooreéd. First, 324 pages


Résumé

Au cours d'une carrière de plus de soixante-dix ans, Roger Moore est passé des planches de la scène londonienne aux feux des projecteurs d'Hollywood. Acteur de télévision et de cinéma connu dans le monde entier, ce gentleman est aussi réputé dans le milieu du cinéma pour son talent que pour ses pitreries.
Dans ce livre de souvenirs, Roger Moore lève le voile sur les coulisses du spectacle. Ces savoureuses anecdotes sont tirées de l'expérience de l'auteur ou lui ont été confiées par ses amis acteurs, producteurs ou réalisateurs, comme Tony Curtis, Lana Turner, Michael Caine, Joan Collins, David Niven, Bette Davis, Frank Sinatra, Gregory Peck, John Mills, Peter Sellers, Michael Winner, Cubby Broccoli et bien d'autres encore.

Sur le ton de la confidence, Roger Moore fait vivre (ou revivre) ces personnalités et se confie avec un humour empreint de tact, un savant mélange que l'on retrouve toujours chez lui avec plaisir...
Recherches associées :





Ils sont nés un 23 mai : Artie Shaw (1910), Charles Gagnon (1934), Matt Flynn (1970), Jewel (1974), …

Ils nous ont quittés un 23 mai : Wilhelm Kempff (1991), Jean Yanne (2003), Georges Moustaki (2013), …

lundi 22 mai 2017

Jules Renard

22 février 1864 - 22 mai 1910 

Ce qui me rapproche de Jules Renard :


"Il faut regarder la vérité en poète."

"Le savant généralise, l'artiste individualise."

"La vérité désenchante toujours. L'art est là pour la falsifier."

"J'aime la solitude, même quand je suis seul."

"Ce que je pense de Nietzsche? Il a bien des lettres inutiles dans son nom."

Ce portrait est pour


Jean-Louis Trintignant


Pour  Le Journal de Jules Renard mis en scène par JLT et Jean-Michel Ribes

« Un mauvais acteur. Les applaudissements le rendent pire. » Cinglante, la phrase résonne comme un avertissement aux spectateurs. Farceur, Jean-Louis Trintignant jongle avec les bons mots, et s’amuse des multiples facettes de son talent. Tour à tour espiègle, séducteur et mélancolique, il évoque les charmes des femmes d’antan, les frasques mondaines de la IIIe République, et la douleur atemporelle des deuils.


Son hommage :


Ils sont nés un 22 mai : Gérard de Nerval (1808), Hergé (1907), Guy Marchand (1937), Morrissey (1959), …

Ils nous ont quittés un 22 mai : Victor Hugo (1885), Mieczyslaw Horszowski (1993), Adolf Born (2016), George Wildman (2016), …

Victor Hugo



26 février 1802 - 22 mai 1885

Ce qui me rapproche de Victor Hugo :

"Le théâtre doit faire de la pensée le pain de la foule."

"La nuit, on pense mieux, la tête est moins pleine de bruit."

J'ai offert ce portrait à
Alain Decaux

pour saluer sa passion :


Au sujet d'Alain Decaux, François Mauriac écrivait dans Le Figaro littéraire :

«C'est un conteur comme il n'y en a plus. Il sait de quoi il parle, il est informé de tout ce qui concerne son sujet mais il garde le ton de l'enfance : “Il y avait une fois…”»

«L'objectivité de l'historien n'existe pas.» A.D.


Sa réponse :


Ils sont nés un 22 mai : Gérard de Nerval (1808), Hergé (1907), Guy Marchand (1937), Morrissey (1959), …

Ils nous ont quittés un 22 mai : Jules Renard (1910), Mieczyslaw Horszowski (1993), Adolf Born (2016), George Wildman (2016), …

Hergé

22 mai 1907 3 mars 1983 

Ce qui me rapproche d'Hergé :

  • Les aventures de Tintin, tome 19 : Coke en stock 
Au large, flibustier ! ... Hors de ma vue, gibier de potence ! ... Sapajou ! ... Marchand de tapis ! ... Paranoïaque ! ... Moule à gaufres ! ... Cannibale ! ... Ornithorynque ! ... Boit-sans-soif ! ... Bachi-bouzouk ! ... Antropophage ! ... Cercopithèque ! ... Schizophrène ! ... Heu ... Jocrisse ! ...Pirate ! ... Ectoplasme ! ... Coloquinte ! ... Rapace ! ... Trompe-la-Mort ! ... Ostrogoth ! ... Vandale !

Les Aventures de Tintin, tome 12 : Le Trésor de Rackham le Rouge

PROFESSEUR TOURNESOL : Tirez !... Allez-y, tirez !...
CAPITAINE HADDOCK : Mais c'est ce que je fais, tonnerre de Brest ! Est-ce que j'ai l'air de jouer du cornet à pistons, par hasard ?...

  • Les aventures de Tintin, tome 16 : Objectif lune 
- Comment, Professeur, c'est la pipe du capitaine qui vous sert de cornet acoustique, à présent?... La pipe du capitaine!... LA PIPE DU CAPITAINE !
- Saperlipopette ! mais c'est la pipe du capitaine, ça !... Il me semblait bien que je n'entendais plus aussi clairement...

Les Aventures de Tintin, tome 12 : Le Trésor de Rackham le Rouge

PROFESSEUR TOURNESOL : Dites, Capitaine, est-ce un poisson, cet animal qui vient de sauter hors de l'eau, là-bas ?...
CAPITAINE HADDOCK : Non, c'est un piano à queue !...

Les aventures de Tintin, tome 18 : L'Affaire Tournesol 

Haddock à Lampion : " [...] j'ai toutes les assurances possibles et imaginables...Oui, toutes !...Je suis assuré sur la vie, contre les accidents, contre la grêle, la pluie, les inondations, les raz-de-marée, les tornades ; contre le choléra, la grippe et le coryza ; contre les mites, les termites et les sauterelles...Toutes, je vous dis !...La seule assurance qui me manque, c'est une assurance contre les casse-pieds !"

J'ai offert cette sanguine à




Dans "Hergé fils de Tintin", Il explique son intérêt pour HERGÉ, quelqu'un de très compliqué, dépressif, qui se cachait derrière Tintin. Extrait de "Ouvrez les guillemets" avec HERGÉ. Benoit PEETERS rappelle, avec malice, que Tintin est un non personnage, devenu symbole de la Belgique, alors qu'il fuit son pays dès la première aventure.


Recherches associées :



Exposition organisée par Moulinsart et la Réunion des musées nationaux – Grand Palais.

Description 



LA DYNAMIQUE CRÉATRICE D’HERGÉ


André Franquin


La dédicace de Benoît Peeters :



Ils sont nés un 22 mai : Gérard de Nerval (1808), Guy Marchand (1937), Morrissey (1959), …

Ils nous ont quittés un 22 mai : Victor Hugo (1885), Jules Renard (1910), Mieczyslaw Horszowski (1993), Adolf Born (2016), George Wildman (2016), …