Who's Who Art Club International

Who's Who Art Club International
Artiste Membre

mardi 28 février 2017

Annie Girardot

25 octobre 1931 - 28 février 2011

Ce qui me rapproche d'Annie Girardot :

"Quand je répète, j'aime bien me sentir libre.
C'est mon filet à moi."

"Pourquoi devrais-je être comme eux? Moi, j'attends qu'ils soient eux-même et moi, je suis moi-même."


Recherches associées :










J'ai offert ce portrait à :


Sa dédicace :



Ils sont nés un 28 Février : Marcel Pagnol (1895), Brian Jones (1942), Jeanne Mass (1958), Jeanne Cherhal (1978), ...

Alphonse de Lamartine nous a quitté le 28 Février 1869.

lundi 27 février 2017

Stéphane Hessel

20 octobre 1917 -  27 février 2013

Ce qui me rapproche de Stéphane Hessel :

La poésie


Elle était au cœur de sa vie. Il a enregistré des poèmes de Guillaume  Apollinaire, Charles Baudelaire, Arthur Rimbaud, Paul Verlaine... au profit du Réseau Education Sans Frontières.

J'ai offert ce portrait à :


Gilles Perret (à gauche) pour son film :



Sa dédicace :

samedi 25 février 2017

Auguste Renoir

25 février 1841 - 3 décembre 1919 

Ce qui me rapproche de Pierre-Auguste Renoir :

Vous arrivez devant la nature avec des théories, la nature flanque tout par terre.”

“La douleur passe, la beauté reste.”

“La peinture s’apprend dans les musées.”

“C'est quand on n'a plus de dents qu'on vous donne de la bonne soupe.”

“Ce dessin m’a pris cinq minutes, mais j’ai mis soixante ans pour y arriver.”

“Il y a dans la peinture quelque chose de plus, qui ne s’explique pas, qui est essentiel.”

“On ne dit jamais "je serai peintre" devant un beau site, mais devant un beau tableau.”

“En réalité, nous ne savons plus rien, nous ne sommes plus sûrs de rien. Lorsqu'on regarde les oeuvres des anciens, on n'a vraiment pas à faire les malins.”


Parmi ses oeuvres :

En savoir +


Evénement à venir :



Recherches associées :










Camille Pissarro




Eddie Constantine nous a quitté le 25 Février 1993.

jeudi 23 février 2017

Paul Claudel


6 août 1868 - 23 février 1955
Ce qui me rapproche de Paul Claudel :

"On a souvent parlé de la couleur et de la saveur des mots. Mais on n'a jamais rien dit de leur tension, de l'état de tension de l'esprit qui les profère, dont ils sont l'indice et l'index, de leur chargement." 

"L'acteur est un artiste et non pas un critique. Son but n'est pas de faire comprendre un texte, mais de faire vivre un personnage."


Recherches associées








J'ai offert cette sanguine à

Michael Lonsdale

Sa dédicace suivie de son message :

Michael Lonsdale parle de Paul Claudel :

N. C.Quels sont les autres travaux qui vous ont permis de réunir théâtre et spiritualité ? 

M. L. : J’ai eu l’occasion de faire la Jeanne au bûcher de Claudel et Honegger, de jouer L’échange, toujours de Claudel. Pour moi, le Claudel de Tête d’or, ce gamin de dix-huit ans qui, comme Rimbaud, a déversé des centaines de vers d’une poésie fulgurante, dans une incroyable invention, a vraiment eu un élan de générosité rare. C’est le don total, la grâce. D’ailleurs, on est littéralement porté quand on dit Claudel. J’ai aussi travaillé plusieurs fois sur Le cantique des cantiques, je l’ai monté de différentes façons, je l’ai lu..."

 « La prière au cœur » Rencontre avec Michael Lonsdale

En savoir +



Autres anniversaires de naissance du 23 février :  Haendel (1685), Claude Sautet (1924), Jacques Séguéla (1934),  Peter Fonda (1940), Johnny Winter (1944), Philippe Chatel (1948), Louis Bertignac (1954),   …

Stan Laurel nous a quitté le 23 Février  1965.


mardi 21 février 2017

Sacha Guitry

 21 février 1885 - 24 juillet 1957

Ce qui me rapproche de Sacha Guitry :

« La plus grande des solitudes, c'est de se trouver en face d'une personne qui ne pense pas la même chose que vous. »

« On n'est guère critiqué que par des gens qui vous envient. »
UNE PETITE MAIN QUI SE PLACE.


« Je suis si fatigué que je bâille en dormant. »


« En fait, je n'ai qu'une prétention, c'est de ne pas plaire à tout le monde. Plaire à tout le monde, c'est plaire à n'importe qui. »

« Quand on interroge le passé, il répond : présent. »


Recherches associées :




Résumé

Espérant faire carrière dans le gangstérisme, Jojo, un jeune chenapan, démontre son savoir-faire en poignardant un passant en plein jour. Or, la victime était en train de tourner un film, et le crime a été enregistré. Chargé de l'enquête, le commissaire Bernard, un fin limier qui se prend pour Maigret, se fait projeter la séquence et en extrait un portrait de l'assassin. L'un de ses hommes croit y reconnaître un clown du cirque Médrano, lequel est aussitôt arrêté. Mais ce dernier a un frère jumeau pour partenaire : chacun s'accuse pour disculper l'autre... En savoir +


Darry Cowl sur son engagement par Sacha Guitry pour "Assassins et voleurs" Vidéo


Extrait du film "Assassins et voleurs" (1957)
Jeu d'acteur hilarant et époustouflant.


J'ai offert ce portrait à :

« Rien de plus moderne que Guitry »

"Sacha le magnifique", c'est le nom d'une pièce jouée par Francis Huster au théâtre de la Gaîté-Montparnasse à Paris. Le comédien, metteur en scène et réalisateur parle de l'artiste, de l'homme qu'il affectionnait tant, balayant par la même occasion bon nombre de préjugés.

Thierry ARDISSON interviewe Francis HUSTER qui donne son appréciation sur l'équipe nationale de football, son opinion sur les problèmes de racisme dans ce sport, le peu de morale et de sens politique dans le milieu sportif et enfin sur la coupe du monde de football qui aura lieu en Allemagne. Ensuite Francis HUSTER parle du livre qu'il a écrit " Sacha le Magnifique " aux éditions Séguier Archimbaud, qui raconte la biographie de Sacha GUITRY et dénonce l'accusation dont cet écrivain-dramaturge a été victime après guerre, accusé d'être un collaborateur : " Sacha GUITRY a été diffamé, n'avait plus le droit de toucher les droits d'auteur, plus le droit de jouer ses pièces, plus le droit de rien faire....".


Autres anniversaires de naissance : Raymond Queneau (1903), Paul Préboist (1927), Nina Simone (1933), 

Alex Métayer nous a quitté le 21 Février 2004.

lundi 20 février 2017

Georges Bernanos

20 février 1888 - 5 juillet 1948 

Ce qui me rapproche de Georges Bernanos :

" L'avenir est quelque chose qui se surmonte. On ne suit pas l'avenir, on le fait. "

" Etre capable de trouver sa joie dans la joie de l'autre ; voilà le secret du bonheur. "

" Si je recommençais ma vie, je tâcherais de faire mes rêves encore plus grands ;
parce que la vie est infiniment plus belle et plus grande
que je n'avais cru, même en rêve. "

"Je meurs chaque nuit pour ressusciter chaque matin.”

"Mieux vaut un mauvais caractère que pas de caractère du tout.”



« Je crois, je suis sûr que beaucoup d'hommes n'engagent jamais leur être, leur sincérité profonde.Ils vivent à la surface d'eux-mêmes, et le sol humain est si riche que cette mince couche superficielle suffit pour une maigre moisson qui donne l'illusion d'une véritable destinée. » 

(Extrait)


Dans sa biliographie

En savoir +

Recherche associée


François Mauriac

Ce portrait sera pour


Yves Bernanos (un de ses petits-fils)

Une de ses réalisations :


Ils sont nés un 20 Février : Carlos (1943), Cindy Crawford (1966), Richard Cocciante (1946), Kurt Cobain (1967), Claude Miller (1942), Ophélie Winter (1974), Lucien Pissaro (1863), …

Gaston Modot nous a quitté le 20 Février 1970.


dimanche 19 février 2017

André Breton

 19 février 1896 - 28 septembre 1966

Ce qui me rapproche d'André Breton :


« Je serai sérieux comme le plaisir. Les gens ne savent pas ce qu'ils disent. Il n'y a pas de raison de vivre, mais il n'y a pas de raison de mourir non plus. La seule façon qui nous soit laissée de témoigner notre dédain de la vie, c'est de l'accepter. La vie ne vaut pas qu'on se donne la peine de la quitter. »

« Indépendamment de ce qui arrive, n’arrive pas, c’est l’attente qui est magnifique. »


" La poésie se fait dans un lit comme l'amour.
Ses draps défaits sont l'aurore des choses."


Résumé :

« L'humour noir est borné par trop de choses, telles que la bêtise, l'ironie sceptique, la plaisanterie sans gravité... (l'énumération serait longue), mais il est par excellence l'ennemi mortel de la sentimentalité à l'air perpétuellement aux abois - la sentimentalité toujours sur fond bleu - et d'une certaine fantaisie à court terme, qui se donne trop souvent pour la poésie, persiste bien vainement à vouloir soumettre l'esprit à ses artifices caducs, et n'en a sans doute plus pour longtemps à dresser sur le soleil, parmi les autres graines de pavot, sa tête de grue couronnée. »  André Breton, 1939.


« Que le don absolu d’un être à un autre, qui ne peut exister sans réciprocité, soit aux yeux de tous la seule passerelle naturelle et surnaturelle jetée sur la vie. »

Une dédicace pour un ami



Recherches associées :

Jacques Prévert


Ce portrait est pour



Sa dédicace :


Autres anniversaires de naissance : Nicolas Copernic (1473), Jacques Dufilho (1914), Falco (1957), Seal (1963), …

Ils nous ont quittés un 19 février : André Gide (1951), Bon Scott (1980), Charles Trenet (2001),  …