Who's Who Art Club International

Who's Who Art Club International
Artiste Membre

lundi 31 octobre 2016

Michael Landon

31 octobre 1936 - 1 juillet 1991

Ce qui me rapproche de Michael Landon :

"Dreaming  is one thing, and working towards the dream is one thing, but working with expectations in mind is very self-defeating."
                   
"I don't have expectations. Expectations in your life just lead to giant disappointments."
                                  
"I believe in God, family, truth between people, the power of love."
                   
"Every script I've written and every series I've produced have expressed the things I most deeply believe."
                   
"I think all of us create our own miracles."
                   
"I want people to laugh and cry, not just sit and stare at the TV."
                   
"I believe that there is God in all of us."   
                   
"The one thing I need to leave behind is good memories."
                   
"I don't mind dying if I have to, but I'm damned if I want to pay for the guarantee. I'm sorry."
                   
                 "I'm not the kind of person who gives up without a fight."


Autres anniversaires de naissance : Helmut Newton (1920), Bud Spencer (1929), Jean-Louis Servan-Schreiber (1937),  …


Ils nous ont quittés un 31 octobre : Federico Fellini (1993), Max Linder (1925), …

dimanche 30 octobre 2016

Claude Lévi-Strauss

28 novembre 1908 30 octobre 2009


Ce qui me rapproche de Claude Lévi-Strauss :


« Ce n'est pas parce que c'est à la mode que vous devez faire semblant d'admirer ce que vous méprisez. »

« La liberté n’est ni une invention juridique ni un trésor philosophique, propriété chérie de civilisations plus dignes que d’autres parce qu’elles seules sauraient la produire ou la préserver. Elle résulte d’une relation objective entre l’individu et l’espace qu’il occupe, entre le consommateur et les ressources dont il dispose. (…) »


Extraits :

« Le monde a commencé sans l’homme et il s’achèvera sans lui. »

« Dans quelques centaines d'années, en ce même lieu, un autre voyageur, aussi désespéré que moi, pleurera la disparition de ce que j'aurais pu voir et qui m'a échappé. Victime d'une double infirmité, tout ce que j'aperçois me blesse… »


Recherche associée :




Sa réponse :
Ils sont nés un 30 octobre : Paul Valéry (1871), Jean Rostand (1894), Jacques Faizant (1918), Louis Malle (1932), Claude Lelouch (1937), Jean-Pierre Kalfon (1938),   …

Ils nous ont quittés un 30 octobre : Julien Duvivier (1967), Georges Brassens (1981), …

samedi 29 octobre 2016

Robert Lamoureux

04 janvier 192029 octobre 2011


Ce qui me rapproche de Robert Lamoureux :




Ses textes dont :


« La fatigue souvent n'est qu'une vantardise. 
On n'est jamais aussi fatigué qu'on le croit ! 
Et quand cela serait, n'en a-t-on pas le droit ? 


Je ne vous parle pas des sombres lassitudes, 
Qu'on a lorsque le corps harassé d'habitude, 
N'a plus pour se mouvoir que de pâles raisons... 
Lorsqu'on a fait de soi son unique horizon... 
Lorsqu'on a rien à perdre, à vaincre, ou à défendre... 
Cette fatigue-là est mauvaise à entendre ; … »

« La fatigue, Monsieur, c'est un prix toujours juste, 
C'est le prix d'une journée d'efforts et de luttes. 
C'est le prix d'un labeur, d'un mur ou d'un exploit, 
Non pas le prix qu'on paie, mais celui qu'on reçoit. 
C'est le prix d'un travail, d'une journée remplie, 
C'est la preuve, Monsieur, qu'on marche avec la vie. 


Quand je rentre la nuit et que ma maison dort, 
J'écoute mes sommeils, et là, je me sens fort ; 
Je me sens tout gonflé de mon humble souffrance, 
Et ma fatigue alors est une récompense. »


J'ai offert ce portrait à Michel Leeb . 

Ce qui me rapproche de lui :


"J’étais et je suis encore passionné par les questions métaphysiques relatives à l’humain : du classique, quoi….On n’a jamais de réponses et la vie est sans arrêt faite de questions. L’essentiel est de se poser les bonnes questions ! L’homme est obsédé par ces réponses qu’il cherche..."

Il m'a remercié en m'adressant sa dédicace sur une copie.


Ils sont nés un 29 octobre : Jean Giraudoux (1882), Edwige Feuillère (1907), Pierre Doris (1919), Gérard Klein (1942), Pierre Groscolas (1946), …

Michel Greg nous a quitté le 29 octobre 1999.

vendredi 28 octobre 2016

Coluche


28 octobre 1944 - 19 juin 1986



Ce qui me rapproche de Coluche :

"Se pencher sur son passé,
c’est risquer de tomber dans l’oubli".

"Je ne suis pas superstitieux, ça porte malheur".



J'ai offert cette sanguine (en 2011) à 
Jean-Louis Aubert

Dans une interview accordée au Parisien , Jean-Louis Aubert a évoqué les nombreuses critiques faites concernant le concert des Enfoirés .
"J'étais à côté de Coluche quand il a eu l'idée des Restos du coeur. On regardait la TV. Il a dit : 'On va le faire et ça va me faire de la promo'. L'histoire, c'est juste que c'est un système qui fonctionne. C'est un impôt doux. On fait cette espèce de fête de fin d'année, ce karaoké géant qui vaut ce qu’il vaut. Plus l'éventail est large et plus l'auditoire est large. Les gens sont contents", a confié le chanteur. En savoir plus sur


 Voici le message pour son ami :

Recherches associées :


Jean-Louis Aubert - Interview "Première fois" - Archive INA

Autres anniversaires de naissance : David Foenkinos (1974), Ben Harper (1969), Julia Roberts (1967), Bill Gates (1955)…


Pierre Doris nous a quitté le 28 octobre 2009.

mercredi 26 octobre 2016

Domenico Scarlatti

331 ème anniversaire de sa naissance

"Domenico Scarlatti, exact contemporain de Bach et de Haendel et de deux ans le cadet de Rameau, est effectivement un des plus grands maîtres du clavier de tous les temps. La préface des Essercizi étant un des deux seuls textes de Scarlatti ayant survécu, il vaut la peine de le reproduire ici : « Lecteur, que vous soyez dilettante ou connaisseur, n'attendez pas de ces compositions un profond enseignement, mais plutôt un ingénieux badinage artistique destiné à vous familiariser avec la majesté du clavecin. Je n'ai été poussé à les publier ni par des considérations d'intérêt ni par ambition, mais simplement par l'obéissance. Peut-être vous seront-elles agréables : je répondrai alors d'autant plus facilement à d'autres commandes, pour vous plaire dans un style plus facile et varié. Montrez-vous donc plus humains que critiques, et par là, accroissez votre plaisir. En ce qui concerne la position des mains, sachez que par D est indiquée la droite, et par M la gauche. Adieu. »"  En savoir +

J'ai offert ce portrait à
Pierre Hantaï

« Pour comprendre Domenico Scarlatti, il faut être attentif à ces particularités structurelles, être coloriste dans l'âme. » 



Domenico Scarlatti - Sonata d minor K 141 (Pierre Hantaï

lundi 24 octobre 2016

Armand Lanoux

 24 octobre 1913 - 23 mars 1983

Ce qui me rapproche d'Armand Lanoux :

"L'ennemi pour moi, c'est tout ce qui abaisse l'homme"


"Ce que je commence à comprendre, c'est que l'homme est toujours plein de contradictions. Toujours. Toujours. Que c'est sa marque d'authenticité" 
Le Commandant Watrin


"Chacun de nous a dans son cœur un air qui vient parfois lui parler des voies qu'il n'a pas choisies et des vies qu'il n'a pas vécues"  La Canadienne assassinée

Recherche associée :


Le style de Maupassant est aussi pur que sa vie est obscure; il en a brouillé les pistes. Lanoux la restitue comme un roman noir, revenant sur les lieux, retrouvant les textes, interrogeant les derniers témoins... Dans une enquête magistrale, il nous apprend la vie d'un écrivain sensuel, fécond et météorique, emporté par la syphilis et la folie à quarante-trois ans.                                      En savoir +

Autres anniversaires de naissance : Gilbert Bécaud (1927), Laure Favre-Kahn (1976), ...

dimanche 23 octobre 2016

Pierre Larousse

23 octobre 1817 3 janvier 1875

Ce qui me rapproche de Pierre Larousse :


« L'ignorance est la nuit de l'esprit. »

« La liberté est le plus grand de tous les biens.»

«Le savoir est la lumière de l'esprit.»

«Parler peu, réfléchir beaucoup, est la preuve d'un esprit vaste et profond.»



Ils sont nés un 23 octobre :  Marthe Mercadier (1928), Pierre vassiliu (1937), …

Ils nous ont quittés un 23 octobre : Théophile Gautier (1872), Simone Gallimard (1995), Jean amadou (2011), 

Théophile Gautier

30 août 1811 - 23 octobre 1872

Ce qui me rapproche de Théophile Gautier :

"Les Néréides"

“On peint avec le coeur et la tête plus qu’avec les mains.”

“Le critique qui n'a rien produit est un lâche.”

“Chaque heure fait sa plaie et la dernière achève. ”

“Naître, c'est seulement commencer à mourir.”
 L'horloge (Extraits)

“Le hasard, c'est peut-être le pseudonyme de Dieu quand il ne veut pas signer.”

“Peu avant sa mort, on lui dit : Mon cher Maître, vous êtes solide comme un chêne. Il répondit : Pour le tronc, ça va ; c'est le gland qui m'inquiète !”

“Le beau dans son essence, c'est Dieu.”
L'art 

“Dieu ne donne rien, il prête seulement ; et comme un créancier oublié, il vient parfois redemander subitement son dû.”
L'Enfant aux souliers de pain


 À DEUX BEAUX YEUX


Vous avez un regard singulier et charmant ; 
Comme la lune au fond du lac qui la reflète, 
Votre prunelle, où brille une humide paillette, 
Au coin de vos doux yeux roule languissamment ;

Ils semblent avoir pris ses feux au diamant ; 
Ils sont de plus belle eau qu'une perle parfaite, 
Et vos grands cils émus, de leur aile inquiète, 
Ne voilent qu'à demi leur vif rayonnement.

Mille petits amours, à leur miroir de flamme, 
Se viennent regarder et s'y trouvent plus beaux, 
Et les désirs y vont rallumer leurs flambeaux.

Ils sont si transparents, qu'ils laissent voir votre âme, 
Comme une fleur céleste au calice idéal 
Que l'on apercevrait à travers un cristal.

Recherches associées :


Charles Baudelaire
Théophile Gautier, Vie et Oeuvre de Théophile Gautier

On refuse d'habitude à Théophile Gautier une place de premier plan parmi les écrivains de son temps et, en dehors de son Capitaine Fracasse, on ne le lit plus guère. L'auteur de Mademoiselle de Maupin et du Roman de la momie reste pourtant à la croisée des courants littéraires du XIXe siècle puisque, parti du romantisme flamboyant, il allait devenir en quelque sorte le fondateur du Parnasse, et l'inspirateur de la génération de 1850, parmi lesquels Théodore de Banville, Gustave Flaubert, et surtout Charles Baudelaire qui lui consacre ici une brève biographie. Le texte de l'auteur des Fleurs du mal est précédé d'une lettre de Victor Hugo.


Ils sont nés un 23 octobre : Pierre Larousse (1817), Marthe Mercadier (1928), Pierre vassiliu (1937), …

Ils nous ont quittés un 23 octobre : Simone Gallimard (1995), Jean amadou (2011), …