Who's Who Art Club International

Who's Who Art Club International
Artiste Membre

jeudi 30 juin 2016

Georges Duhamel

 132ème anniversaire de sa naissance

Ce qui me rapproche de Georges Duhamel :


« Le livre est l’ami de la solitude. Il nourrit l’individualisme libérateur. Dans la lecture solitaire, l’homme qui se cherche lui-même a quelque chance de se rencontrer. »

« Celui qui n'aime que soi connaîtra, dès ce monde, toutes les douleurs de l'enfer. »

« Ouioui ! Je sais ce qu'être dieu, et ce n'est pas drôle tous les jours. Je parle du bon Dieucela va sans direPour l'autrecelui qui n'est pas bon, il doit avoir une vie plus facile.»

Dans sa bibliographie :

Résumé :

Si saugrenues qu'elles soient, certaines impulsions sont irrésistibles et y céder entraîne des catastrophes quand on a affaire à des gens dépourvus du sens de l'humour. C'est ainsi que, pour une vétille, Louis Salavin perd sa place. Voilà cinq ans qu'il travaillait là, sa vie sem-blait filer son cours comme une rivière paisible et, crac, un incident cornique lui barre soudain toutes les issues. Toutes ? Allons, un emploi se retrouve, déclare sa mère qui sait si bien redonner aux choses des proportions consolantes et à son fils la paix de l'esprit. Mais le caractère de Salavin est tel que cette paix ne dure pas. Qui est Salavin ? Un jeune homme qui cherche du travail, bien sûr, mais qui surtout se cherche lui-même; il fait l'un en rêvant à l'autre, cela ne va pas sans mécomptes. Ce n'est pas seulement cette double quête d'un jeune homme pauvre qui donne son attrait à Confession de minuit, mais aussi le cadre où elle se déroule, le Paris familier du Quartier latin au début du siècle, le vrai Paris des Parisiens laborieux, aux maisons modestes et aux petites gens dont est fait le monde et que Georges Duhamel a toujours admi rablement décrit. Confession de minuit est aussi le premier tome de la chronique intitulée Vie et Aventures de Salavin, qui comporte cinq volumes.

Extrait :

« Je suivais le trottoir, marchant de préférence sur la bordure de granit. Je laissais le bout de ma canne tremper dans le ruisseau. J’aime les ruisseaux des rues. Ils coulent sur des pavé et tarissent à une heure fixe, je sais; ils ne naissent pas d’une source, mais d’un robinet de fonte. Tant pis! On n’a jamais que la poésie qu’on mérite. J’ai passé une partie de mon enfance, malgré ma pauvre maman, à pêcher des épingles rouillées et des boutons de bottines dans les ruisseaux de la rue Tournefort. Aujourd'hui, je ne patauge plus dans l’eau sale, mais je regarde encore avec attention les petit morceaux de vaisselle, le gravier, les infimes débris que le courant lave et entraine peu à peu vers l’égout. Et puis, le ruisseau chante quand même sa petite complainte. Cela me fait penser à des prairies, à des fleuves, à des pays que je connaîtrai jamais. C’est de l’eau civilisée, de l’eau pourrie. De l’eau, de l’eau malgré tout! La mer, les grands lacs, les torrents dans la montagne! Si vous passez rue Lhomond, le soir, assez tard, à l’heure où les bruits de Paris s’engourdissent et s’endorment, vous entendrez, au dessous de vous, tous les égouts de la montagne Sainte-Geneviève qui chantent doucement, comme des cataractes lointaines. Ce sont les cataractes de mes voyages, à moi. »

AUTEURS PROCHES DE GEORGES DUHAMEL

Janine Boissard



François Mauriac


Roger Martin du Gard


Autres anniversaires de naissance : George Chandler (1898), Óskar Jónasson (1963), ...

mercredi 29 juin 2016

Antoine de Saint Exupéry

116ème anniversaire de sa naissance

Ce qui me rapproche d'Antoine de Saint Exupéry :

« Dans la vie il n'y a pas de solutions ; il y a des forces en marche : il faut les créer et les solutions suivent. »

« Si tu veux comprendre le mot bonheur, il faut l'entendre comme récompense et non comme but. » Extrait de "Carnets"

« Aimer, ce n’est pas se regarder l’un l’autre, c’est regarder ensemble dans la même direction. » Extrait de "Terre des hommes"

« L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais à le permettre. »

« Je n'aime pas les sédentaires du coeur. Ceux-là qui n'échangent rien ne deviennent rien. »  Extrait de "Citadelle"

J'ai offert ce portrait à :

Olivier Poivre d'Arvor pour son livre :



Sa pensée pour Antoine de Saint Exupéry :


Recherches associées :

Écoutez Le Petit Prince présenté par Marie Drucker et lu par Bernard Giraudeau.

&


Qui connaît Saint Exupéry, l’homme ? A part le fait qu’il ait été un aviateur de renom et qu’il soit mort abattu en plein vol… Moi je n’en savais pas beaucoup plus.
Eh bien ici, j’ai appris qui était réellement l’homme, le rebelle face aux autorités quand il s’agissait de rester au sol, l’intrépide qui avait tant besoin d’adrénaline…
Dans ce texte, Arthur Ténor nous invite à découvrir Saint Ex tel qu’il était sa dernière nuit, avant sa dernière sortie… Comment l’Allemand qui l’a abattu a vécu avec cette mort sur la conscience alors qu’il ne s’agissait que d’un « fait de guerre »…
Et surtout, vous allez découvrir une nouvelle lecture du Petit Prince, comme un conte un peu prophétique sur l’écologie…
Très instructif.

Arthur Ténor interviewé par parolesdauteurs.com


Autre anniversaire de naissance : Jacques Balutin (1936), …


Boby Lapointe nous a quitté le 29 juin 1972.

lundi 27 juin 2016

Jérôme Savary

74ème anniversaire de sa naissance

Ce qui me rapproche de Jérôme Savary :

« Moi qui aime tant la vie et qui n'espère en aucune autre, je mourrai avec beaucoup de tristesse. La seule vie qu'il y ait après la mort, c'est celle du souvenir qu'on laisse, les livres, les spectacles filmés... Les artistes devraient être éternels. Je m'amuse tellement... »

A (re)découvrir :




Ils sont nés un 27 juin : Gaston Bachelard (1884), Pierre Joubert (1910), Philippe Nicaud (1926), Laurent Terzieff (1935), André Chéret (1937), Paul Salomone (1981), Drake Bell (1986), ...

Ils nous ont quittés un 27 juin : Albert Debout (1976), Jacques Lemmon (2001), Bud Spencer (2016), …

vendredi 24 juin 2016

Jean-Louis Foulquier

73ème anniversaire de sa naissance 

Ce qui me rapproche de Jean-Louis Foulquier :



La musique

En 1985, il fonde les Francofolies de La Rochelle. 

Affiche pour la 30ème édition (2015)

CITATIONS - Jean-Louis Foulquier est mort le mardi 10 décembre 2013 au soir. De Saintes à l'île de Ré, en passant par le rugby, le cognac, retrouvez ses confidences :

 Les Francofolies

"Mes souvenirs les plus forts sont les copains qui ont permis de lancer le festival, Lavilliers, Renaud, Higelin, Souchon ou Thiéfaine. Et puis, forcément, les monstres sacrés, comme Léo Ferré en 1987, mon père spirituel, et Barbara, qui ne chantait d'habitude jamais en plein air. Tous ceux enfin qui ont débuté ici, des Rita Mitsouko à Cali, en passant par Patricia Kaas, M ou Arthur H, qui n'avait pas fait plus de 14 entrées payantes. N'oublions pas non plus quelques bringues colossales."
"Mon regret, ne pas avoir pu accueillir Daniel Balavoine. En 1986, il avait été secrètement programmé avec un groupe anglais. Il aurait dû lancer ici sa carrière internationale. Il est mort six mois avant."
"Les Francos, c’'est le bonheur d’'avoir réalisé un rêve d’'adolescent. De faire quelque chose pour ma ville et la chanson, « l’'affaire de ma vie »."

Autre anniversaire de naissance : Claude Chabrol (1930), Jeff Beck (1944),…

mardi 21 juin 2016

Jacques Lanzmann

4 mai 1927 - 21 juin 2006

Ce qui me rapproche de Jacques Lanzmann :


François Schneider et sa femme France divorcent.
Trois ans d'une union houleuse et passionnée. C'est elle qui a voulu la séparation. Pour François, après une période de désarroi, apparaît la belle et jeune Dominique. Tout recommence.
Dominique est méfiante, prudente, jalouse. Au premier incident, elle fuit. Mais cette fois, François va lutter. A quarante ans, il devenu incorrigible.

Extraits :

" C'est parce qu'on a peur de la vie qu'on a peur de la mort. "

" J'ai tenté une peinture, la peinture d'un milieu de gens paumés, sans foi ni loi, des gens qui ne connaissent rien d'autre au monde qu'eux-mêmes. Ces gens là sont nombreux et on les trouve à tous les âges. "

Extrait :

"Et si l'amour n'était que ça : une histoire qui s'écrit au coup par coup en alignant les déséquilibres."

Recherche associée :



Ils sont nés un 21 juin : Jean-Paul Sartre (1905), Françoise Sagan (1935), Manu Chao (1961), Xavier Palud (1970), ...

John Lee Hooker nous a quitté le 21 juin 2001.

jeudi 2 juin 2016

Alain

 3 mars 1868 - 2 juin 1951

Ce qui me rapproche du philosophe  Alain :

« Tous les arts sont comme des miroirs où l'homme connaît
 et reconnaît quelque chose de lui-même qu'il ignorait. »

« Pour mon goût, voyager c'est faire à la fois un mètre ou deux, s'arrêter et regarder de nouveau un nouvel aspect des mêmes choses. »

« Le besoin d'écrire est une curiosité de savoir ce qu'on trouvera. »

« Le propre de la poésie est que les mots éclairent selon leur place. »



Extrait :

« Montrer partout le visage de l’ennui et s’ennuyer des autres. S’appliquer à déplaire et s’étonner de ne pas plaire. Chercher le sommeil avec fureur. Douter de toute joie ; faire à tout triste figure et objection à tout. De l’humeur faire humeur. En cet état, se juger soi-même. Se dire : « Je suis timide ; je suis maladroit ; je perds la mémoire ; je vieillis. » Se faire bien laid et se regarder dans la glace. Tels sont les pièges de l’humeur. »



Lotte Reiniger est née le 2 juin 1899.