Who's Who Art Club International

Who's Who Art Club International
Artiste Membre

mardi 23 février 2016

Paul Claudel # 02


6 août 1868 - 23 février 1955


Ce qui me rapproche de Paul Claudel :

« Qui hait l’Etre, il hait sa propre existence. »

Cinq grandes Odes (1911), Magnificat

« Le poème n’est point fait de ces lettres que plante comme des clous, mais du blanc qui reste sur le papier. »

Cinq grandes Odes (1911), Les muses

La Pluie (Extrait)

« Par les deux fenêtres qui sont en face de moi, les deux fenêtres qui sont à ma gauche, et les deux fenêtres qui sont à ma droite, je vois, j’entends d’une oreille et de l’autre tomber immensément la pluie. Je pense qu’il est un quart d’heure après midi : autour de moi, tout est lumière et eau. Je porte ma plume à l’encrier, et jouissant de la sécurité de mon emprisonnement, intérieur, aquatique, tel qu’un insecte dans le milieu d’une bulle d’air, j’écris ce poème… »


 J'offrirai ce portrait à




pour le spectacle "Sur le chemin de croix" de cet auteur

Ce qui me rapproche de lui :

« C'est un exutoire, le jeu de comédien. Et j'aime cette parole du Christ : « Si vous n'êtes pas comme les enfants, vous n'entrerez pas dans le royaume. »  Les enfants jouent pour se construire, inventer, imaginer. Le jeu, c'est quelque chose de prodigieux. Etre acteur, c'est une façon de se soigner. Les artistes sont des gens qui ne supportent pas la vie telle qu'elle est. Ni ses contraintes ni ses lois. Ils cherchent à être autrement. »


Ses dernières dédicaces : 


Recherches associées :



Tél. : 03 26 82 72 50

dimanche 14 février 2016

Darry Cowl # 10

27 août 1925 - 14 février 2006
  
 Ce qui me rapproche de Darry :

« Le public ressemble à une femme: on ne le trompe pas impunément. »

« L'esprit humain est comme un parapluie : il marche mieux lorsqu'il est ouvert.»

La musique :

Interview Piano bar de Darry Cowl

"Tout le monde en parle"


Pianiste reconnu, Darry COWL répond aux questions de Thierry ARDISSON pour une interview "Piano bar", (Extrait musique) c'est à dire qu'il joue au piano en improvisant tandis que l'animateur l'interroge. (Extrait chanson off).

Darry Cowl sur le piano

"PLUMES Z' ET PAILLETTES"


Présentation de Sonia KOLLMANN qui interviewe Darry COWL sur ses talents de pianiste (trois prix au Conservatoire de Paris). Il n'a pas fait de carrière musicale par crainte du trou noir.


Darry Cowl à propos de "Azaïs" et "Ca va pas être triste"

"CHAMPS ELYSEES"


Interviewé par Michel DRUCKER, Darry COWL parle du conservatoire qu'il a quitté à cause du trac, de la musique, de la pièce de Louis VERNEUIL "Azaïs" qu'il joue avec Marion GAMEet avec sa femme Rolande KALIS à l'Eldorado et du film de Pierre SISSER "Ca va pas être triste" dans lequel il incarne le rôle du maire d'un village où a eu lieu un hold up. Présence de Noëlle CORDIER.

Recherche associée :


"Le Bébé"

Trente six chandelles



30 janv. 1956 

Ses dédicaces :


Anniversaires de naissance : Rob Thomas (1972), Alan Parker (1944), Roland Giraud (1942)...



samedi 13 février 2016

Richard Wagner

 
22 mai 1813 - 13 février 1883
Ce qui me rapproche de Richard Wagner :

« On lit les yeux ouverts...On écoute la musique les yeux fermés. Mais ni l'un ni l'autre ne se passent de la résonance du cœur et de l'esprit. »

«La musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots. »

(piano transcription for 4 hands by Engelbert Humperdinck)





Recherches associées :


Ils sont nés un 13 février : Robbie Williams (1974), Peter Gabriel (1950), ...


Henri Salvador nous a quitté le 13 février 2008.

samedi 6 février 2016

Jacques Villeret

 65ème anniversaire de sa naissance

Ce qui me rapproche de Jacques Villeret :

« Son visage de poisson LUNE angoissé »

Dans un entretien à "La Revue du spectacle", Jacques Villeret avait expliqué ses rapports au rire et à l’émotion. "C’est le dosage des deux qui est le plus intéressant pour moi. Le rire est plus précis, donc plus difficile. Faire pleurer, par contre, demande plus de préparation", soulignait-il. "Je ne crois pas être plus triste qu’un autre mais quand un comique l’est un peu, l’amplitude est d’autant plus grande".

« Si je dois terminer ma vie avec un homme, ce sera moi ! »


Jacques Villeret vu par son fils adoptif,

Alexandre

"Il m'a toujours dit : 'Fais ce que tu aimes, mais fais le bien !'"

Ce qui me rapproche de lui :

"J'ai toujours aimé les personnages en marge, avec des gueules, des cicatrices, mais qui ont une réelle sensibilité"


Une dédicace :
 Recherches associées :

Francis Veber


Seny va rencontrer Jacques Villeret en 2002. C'est le coup de foudre. Pendant trois ans ils ne se quittent plus. Il l'appelle bébé black, elle l'appelle bébé blanc.


À ses côtés, Jacques Villeret l'angoissé recommence un difficile apprentissage, celui de la vie, de l'amour.

Puis un soir de janvier 2005, tout s'écroule avec la mort brutale de Jacques Villeret.

Seny évoque dans son livre "Jacques Villeret, mon bébé blanc" son parcours émouvant, depuis une enfance difficile au Sénégal, jusqu'à sa rencontre avec Jacques Villeret. 


Autres anniversaires de naissance : Bob Marley (1945), Nadine Trintignant (1935), François Truffaut (1932), Ronald  Reagan (1911)…
Falco nous a quitté le 06 février 1998.