Who's Who Art Club International

Who's Who Art Club International
Artiste Membre

mercredi 29 juillet 2015

Alice Sapritch

29 juillet 1916 - 24 mars 1990

Ce qui me rapproche d’Alice Sapritch :

« Elle aime la transposition de la vie, l'écriture et la poésie, et tout ce qui donne à rêver. »
Une citation : "Nous sommes de pauvres morts en mouvement".

Moussa ABADI s'entretient avec l'actrice Alice SAPRITCH. Elle évoque son parcours, sa carrière et sa personnalité :

A 0' : Ses origines bourgeoises (elle est née à Istanbul), et l'amour de la France dans lequel elle a été élevée. Son arrivée en France en 1936 et ses débuts en tant que modèle pour les peintres. Son goût du spectacle qu'elle a eu très tôt. Sa rencontre avec Beatrix DUSSANE, et l'enseignement qu'elle a reçu au Conservatoire. Ses débuts au théâtre. Sa rencontre avec le poète et critique André Franck qui lui a ouvert les portes de la télévision avec l'adaptation en téléfilm de la pièce "Le Lien" de STRINDBERG. Ses nombreux rôles pour la télévision. La pièce "La Vie que je t'ai donnée" de Luigi PIRANDELLO où elle a joué le rôle principal. Elle préfère jouer des rôles qui sont éloignés de sa propre nature. 
A 16'30, elle lit la dernière tirade de "La Vie que je t'ai donnée" de Luigi PIRANDELLO (3 ').
A 19'37 : elle aime la transposition de la vie, l'écriture et la poésie, et tout ce qui donne à rêver. Le travail avec le metteur en scène. Elle ne lit pas les critiques. Son tempérament inquiet et vulnérable. La manière très réservée dont elle perçoit le succès. Elle ne pourrait pas vivre la vie normale. Elle conclut l'entretien par la citation "Nous sommes de pauvres morts en mouvement".

Une dédicace :




Autres anniversaires de naissance :  Albin Michel (1873), Don Marquis (1878), Didier van Cauwelaert (1960)…

Ils nous ont quittés un 29 juillet : Robert Schumann (1856), Vincent van Gogh (1890), Michel Serrault (2007)…




samedi 18 juillet 2015

Henri Salvador

98ème anniversaire de sa naissance

Ce qui me rapproche d'Henri Salvador :


"La vie faut se l'emmener, tant qu'on peut la suivre, la vie ça se vit jusqu'à en crever."

"Faut se faire une raison, la vie c'est la vie, avec ses je t'aime, avec ses chagrins et ses illusions.
La vie c'est la vie, il faut se la vivre."

Henri Salvador ; La vie c'est la vie, Révérence (2006) 


"Je n'aime ni l'injustice, ni le mensonge, ni les racistes, ni les snobs."

"Je n'aime pas les copieurs, j'aime les créateurs."


"La guitare, c'est comme une femme en amour, elle chante quand on la caresse."

"L'humour, c'est comme le swing... ça ne se travaille pas ! Ou tu l'as, ou tu ne l'as pas."
"L'amour égoïste, c'est être deux et se sentir qu'un."


"L'art est la forme suprême de la vie."


"La mort n'est qu'un instant de la vie, pareil à tous les autres, et son seul mérite est d'être le dernier."

"L'erreur de certains couples, c'est de se mentir."

"L'amour, c'est comme la nature, comme un arbre. Ça commence par en bas, et ça monte, ensuite ça va au cœur, et ensuite ça va à la tête, et après ça libère l'âme. Ça naît, ça monte, ça évolue, ça devient spirituel, et c'est indestructible. Si l'amour s'arrête au pantalon, il n'y a pas d'amour."
Henri Salvador ; La joie de vivre (2011).(Extraits)




Ce portrait sera pour :
                                          

                                          Catherine Salvador.


Aujourd'hui, c'est aussi l'anniversaire de naissance de Nelson Mandela (1918), Maria Pacôme (1923), Jean Yanne (1933), Richard Branson (1950)...

Georges Dargaud nous a quitté le 18 juillet 1990.

mercredi 1 juillet 2015

Claude Berri

81ème anniversaire de sa naissance

Ce qui me rapproche de Claude Berri :


« Mais si les comédies finissent bien, si les drames finissent mal, la vie, la vraie vie, ignore cette séparation et mélange les joies et les peines avec une cruauté qu'on ne saurait inventer. »

(Extrait)
Ce portrait sera pour


Nathalie Rheims