Who's Who Art Club International

Who's Who Art Club International
Artiste Membre

mardi 16 octobre 2012

Vincent Van Gogh # 02

Ce qui me rapproche de Vincent Van Gogh :
 

« Mais involontairement je suis toujours porté à croire que le meilleur moyen pour connaître Dieu, c’est d’aimer beaucoup. Aimez tel ami, telle personne, telle chose, ce que tu voudras, tu seras dans le bon chemin pour en savoir plus long après, voilà ce que je me dis. Mais il faut aimer d’une haute et d’une sérieuse sympathie intime, avec volonté, avec intelligence, et il faut toujours tâcher d’en savoir plus long, mieux et davantage. Cela mène à Dieu, cela mène à la foi inébranlable. »
 
« Il faut une certaine dose d'inspiration, de rayon d'en haut, qui n'est pas à nous pour faire de belles choses."
 
J’ai souhaité offrir ce portrait à Dick Annegarn, lors de son concert rémois le 12 octobre dernier. Dick, pour cause de "mauvaise humeur" aurait refusé mon geste (6H00 d’amour et de travail) et de dédicacer la copie des portraits réalisés de lui et de Vincent. L’enveloppe m’a été restituée ouverte.
 

Ce qui me rapproche de Dick :



"Van Gogh, c’est un destin qui t’en impose ?

… Ma mère m’a dit que je lui faisais penser à Van Gogh et ça la rendait triste. Les gens s’inquiètent pour moi plus que je ne le fais moi-même.

 
Elle a le sentiment que tu es à la dérive ?

.. ; C’est pas tous les jours drôle. La chaise de Van Gogh, elle est vide. C’était sa manière à lui de dire qu’il avait cherché un ami et qu’il ne l’a jamais trouvé. J’aurais pu être cet ami. Son frère Théo n’a jamais été foutu de vendre un seul de ses tableaux de son vivant. Moi, je les aurais vendus. La chaise vide, c’était après sa dispute avec Gauguin. Van Gogh, un peu comme moi, a essayé de créer un courant, il a essayé de s’associer avec d’autres artistes qui l’ont rejeté, qui ne l’ont pas considéré. Gauguin l’a pris pour un fou. La chaise, elle aurait dû être occupée par Gauguin. Cette solitude, je la connais bien."
par F.Dordor le 01 janvier 1997

mardi 25 septembre 2012

Erik Satie # 02

Ce qui me rapproche d'Erik Satie :
 
"Les pianos, c'est comme les chèques : ça ne fait plaisir qu'à ceux qui les touchent."
 
 
J'ai offert ce portrait à :
 
Iggy Pop
 
Ce qui me rapproche de lui :
 
 
 
Qu’est-ce qui lui permet de déconnecter ?
 
"Déguster une mangue bien mûre dans le jardin en écoutant le chant des oiseaux. "





 

mardi 10 juillet 2012

Erik Satie

Ce qui me rapproche d' Erik Satie :

Son esprit :

"Sachez que le travail ... c'est la liberté..
.... la liberté.... des autres....
Pendant que vous travaillez, ....... vous n'ennuyez personne ...... "

(Écrits réunis par Ornella Volta, Éditions Champ Libre, 1981, p. 86)

"Un vrai musicien doit être soumis à son Art; ... il doit se placer au-dessus des misères humaines; ... il doit puiser son courage en lui-même, .... rien qu'en lui-même."
(Écrits réunis par Ornella Volta, Éditions Champ Libre, 1981, p. 101)


+  : http://www.gilles-jobin.org/citations/?au=341/
J'ai offert ce portrait à Emmanuel strosser


Sa pensée pour Erik :

jeudi 19 avril 2012

Confucius


Ce qui me rapproche de Confucius :

« Celui qui toujours persévère, tout ignorant qu’il soit, deviendra nécessairement éclairé. »
« C’est une fois son but fixé que l’esprit atteint l’état de détermination. »
« Le sage, sans présomption, pousse les hommes à pratiquer la vertu. »
« Réfléchissez longuement, ne vous lassez jamais de faire le bien et avancez avec droiture. »

J'ai offert ce portrait à :

Eric-Emmanuel Schmitt

Sa pensée pour le philosophe :


mardi 14 février 2012

Darry Cowl # 04

"Tu nous a quitté le 14 février 2006. Tu nous manques "Petit Canaillou". J'ai réalisé ce portrait hier en pensant à toi."

xavier maitre

Ce qui me rapproche de Darry :

"La vraie misère n'a d'égale que la sienne" 
 Les saisons du plaisir

"Un coup de vin, c'est comme un baiser, ça ne se refuse jamais."
Le triporteur


J'ai envoyé une copie de ce portrait à Rolande Kalis Darricau, son épouse. Sa réponse :


"BIEN CHER XAVIER MAITRE, MERCI D'AVOIR PENSÉ À DARRY HIER ,SIXIÈME ET DURES ANNÉES DEPUIS SON DÉPART,CES  PENSÉES VOUS ONT INSPIRÉ UN TRÈS BEAU PORTRAIT DE' LUI QUI ME TOUCHE BEAUCOUP ET QUE JE VAIS GARDER PRÉCIEUSEMENT;
   
JE VOIS EN FEUILLETANT VÔTRE ALBUM  LA RICHESSE ,LA DIVERSITÉ DE VOTRE TRAVAIL,   COMME VOUS SAVEZ REGARDER LES VISAGES ET NOUS EN TRANS METTRE L'ESSENCE.

J'ESPÈRE UN JOUR AVOIR LE PLAISIR DE VOUS RENCONTRER 
SI VOUS VENEZ À NEUILLY VOUS VERREZ LA NOUVELLE SALLE DE CINÉMA QUI PORTE LE NOM DE" SALLE DARRY COWL" DEPUIS SON INAUGURATION LE 14 NOVEMBRE  PAR LE MAIRE  JEAN CHRISTOPHE FROMANTIN À L'OCCASION D'UNE TRÈS BELLE SOIRÉE HOMMAGE

MERCI ENCORE
BIEN À VOUS

ROLANDE KALIS DARRICAU".

J'ai offert ce portrait à :
Annie Cordy
 
Sa dernière dédicace :
 


mercredi 1 février 2012

Pier Paolo Pasolini


Ce qui me rapproche de Pier Paolo Pasolini :

« Mais Pourquoi me contraindre à haïr, moi
            qui, presque reconnaissant au monde de mon mal, de ma
           différence   -   et pour cette raison haï moi-même   -
        moi qui pourtant ne sais qu’aimer, fidèle et affligé ? »
                                                                              « Récit » in Les cendres de Gramsci op. sit.
« Car ce qui compte seul, c’est aimer et connaître
       Et non avoir aimé et non avoir connu ».
                                                                              « Les pleurs de la pelleteuse »

J'ai offert ce portrait à :
Jean-Baptiste Thoret.

Sa pensée pour Pasolini :

lundi 2 janvier 2012

Jean Genet

Ce qui me rapproche de Jean Genet :
« Un ARTISTE, c’est quelqu’un qui OSE. »

J'ai offert ce portrait à

      Jeanne Moreau .

 

Ce qui me rapproche d'elle :

« L'amour, c'est comme le potage : les premières cuillerées sont trop chaudes, les dernières sont trop froides.  »

« La peur de vieillir abîme plus que l’âge.  »